Casque, gants et gilets de haute visibilité (aussi appelé gilet jaune). Ce sont les trois équipements obligatoires si vous faites de la moto. Aujourd’hui, on va se concentrer sur celui qui paraît le plus indispensable, c’est-à-dire celui que l’on place sur la tête et qui peut vous sauver la vie en cas de chute. Nous allons ainsi voir deux astuces pratiques qui vous permettront de choisir au mieux votre casque de moto.

Première astuce : bien déchiffrer la norme certifiée sur le casque

Pour la plupart des équipements destinés à une activité potentiellement dangereuse comme la moto, il existe des normes permettant de certifier que l’équipement en question protège bien comme annoncé par le fabricant. Par exemple, concernant les blousons et les pantalons de moto, il existe la norme EN 17092 divisée en 5 niveaux (C, B, A, AA et AAA). Il faut bien sûr que cela soit accompagné du marquage CE, soyez attentif !

Concernant les casques de moto, on trouve principalement trois normes certifiées

  • ECE 22-05 J pour les casques jet (c’est-à-dire les moins protecteurs qui ne protègent ni le menton ni le visage).
  • ECE 22-05 PJ pour un modèle qui peut être à la fois jet et intégral (protection de l’intégralité du visage) en fonction de sa position ouverte ou fermée.
  • ECE 22-04 P et ECE 22-05 P pour les casques intégraux qui ne sont pas modulables.

S’il n’y a pas une de ces normes de visible, on vous conseille de passer votre chemin. Lorsqu’on pratique un sport extérieur, il ne faut surtout pas jouer avec la sécurité !

Seconde astuce : prenez le casque de moto qui répondra à vos besoins

Comme évoqué dans la partie précédente, il existe trois principaux types de casques de moto : jet, intégral et modulable. Il faut ajouter à cela le casque tout-terrain qui est assez spécifique puisqu’il s’adresse aux motards souhaitant s’adonner aux joies de la boue. Le bon plan semble être d’opter pour un casque modulable : en effet, si jamais vous avez trop chaud, il est toujours possible de l’ouvrir en pressant simplement un bouton afin de sentir le vent vous effleurer le visage. Toutefois, ils sont souvent bien plus lourds (2 kilos en moyenne) que les casques jet qui eux font plutôt autour de 1200-1400 grammes.

Si vous mettez un point d’honneur à la sécurité avant tout et que vous faites de longs trajets, nous vous recommandons le casque moto intégral. Il est en plus un peu moins lourd qu’un modèle modulable puisqu’il n’intègre pas de mécanisme. Dans tous les cas, nous vous conseillons d’essayer plusieurs casques avant tout achat !