La qualité de l’arc à poulie s’est optimisée au fil du temps. Désormais, ce dernier propose un niveau de performances optimisé. D’ailleurs, des archers optent plutôt pour ce genre d’arcs que pour l’arc classique. Néanmoins, à cause de sa structure complexe, il n’est pas simple de dénicher le modèle désiré, qui pourra combler vos attentes.

Découvrez les modèles à prendre spécificités de ce type d’arcs. Avant de vous pencher sur découvrez tout ce qu’il faut savoir sur l’arc à poulie. En ayant lu ce qui suit, vous saurez quel arc choisir.

Qu’est-ce qu’un arc à poulie ?

Avant de penser à acheter un arc, il est essentiel que vous sachiez ce qu’est cette arme. Il s’agit d’un instrument conçu dans des matériaux flexibles ou en bois. Sa fonctionnalité majeure est de propulser des flèches. L’extrémité incurvée de l’arc à poulie est jointe avec une corde souple offrant la possibilité de procéder au lancement du projectile. Néanmoins, au contraire d’un modèle traditionnel, il présente la spécificité de marcher via le concept de levier effectué sur les deux poulies présentes à l’extrémité des branches.

Un arc qualitatif se sert d’une multitude de cordes, souvent trois, et de poulies en métal permettant de diriger les branches. Via ce système, l’archer doit fournir peu d’efforts pour armer son arc (action consistant à amener la corde au point d’ancrage afin de tirer) en comparaison à l’arc classique.

Les modèles que sont les arcs à poulies lancent les flèches plus vite que l’arc classique. Équipements dotés d’une branche plus plate, la précision du tir grâce à ces derniers est optimisée via une stabilité optimale. Cela engendre aussi le fait que les flèches touchent leur cible avec nettement plus de puissance, ce qui veut dire que la force obtenue avec ce genre d’arc vous offre la possibilité d’effectuer des tirs sur de plus grandes distances.

Arc à poulie : comment ça marche ?

Un arc à poulie est la suite logique de l’arc. C’est une arme, pensée et conçue il y a des millénaires, offrant la possibilité de lancer une flèche en direction de sa cible avec une précision redoutable, à la seule et unique condition d’être un tireur de qualité. Ce genre d’arcs se base sur des principes dynamiques semblable à l’arc classique. Toutefois, il y a une différence puisque le modèle à poulie se sert des connaissances actuelles ainsi que des matériaux modernes dans le but d’obtenir une souplesse optimale et afin d’optimiser la puissance d’impact. Le fonctionnement basique demeure semblable à un arc. Ainsi, une corde permet d’envoyer une flèche.

Poulies

Grâce à l’usage des poulies et des cams, l’utilisateur devra fournir moins d’efforts sur la corde en comparaison à un arc basique. Moins forcer va de pair avec une plus grande stabilité de tir, puisque le danger d’avoir les muscles des avant-bras, des épaules ou du dos qui tétanisent demeure moindre. Par conséquent, vous obtiendrez une précision optimale et une bien meilleure endurance du tireur.

Via la présence de poulies, la démultiplication de la force se fait via un concept mécanique. Avec un arc à poulies, vous aurez une arme plus compacte qu’une version classique pour l’obtention d’une puissance semblable. L’étude des formes est plus poussée et les concepteurs se servent des matériaux de haute technologie et grandement performants, tels que par exemple du carbone ou de la fibre de verre.

Systèmes d’amortissement des vibrations

Ce genre d’arcs intègrent des mécanismes d’amortissement des vibrations. Lorsque la flèche part (on dit qu’elle est décochée), la puissance non dissipée dans la flèche va aller dans l’arc et troubler le porteur en atteignant les épaules. Grâce au modèle qu’est un arc à poulies, cette action est restreinte.

Avantages d’un tel arc

Sa forme atypique en fait un objet totalement à part par rapport à la version basique de l’arc. Le look d’un modèle à poulies est presque futuriste. Si de tels arcs avaient été présents durant la période du Moyen-Âge, le résultat de plusieurs batailles n’aurait pas été le même !

Le modèle à poulies présente une meilleure compacité, offre une précision optimale ainsi qu’une plus grande puissance, toujours en comparaison du modèle classique de l’arc. Néanmoins, les phases d’apprentissage doivent être les mêmes, peu importe l’arc. Le but est toujours identique : la formation des utilisateurs au danger de ce genre d’armes. Sachez que vous pourrez vous servir d’un arc à poulies afin d’effectuer du tir sur cible ou dans le but de chasser.

Chasse et loi

La loi ne détermine pas de puissance minimale par rapport à la chasse de l’arc. Toutefois, nous vous recommandons vivement d’acquérir un modèle d’au minimum 50 livres (environ 22 kilos) afin de chasser le chevreuil. Pour les autres grands gibiers, envisagez un arc de 60 livres. La législation permet de chasser seulement avec des modèles dotés d’une longueur allant au-delà de 80 centimètres.

La loi s’attarde essentiellement sur les lames des flèches. Ces dernières doivent être au minimum au nombre de deux. Elles peuvent être fixées ou articulées. Autre condition imposée par la législation actuelle : elles doivent aussi dévoiler un diamètre de coupe d’au minimum 25 mm ou une longueur de côté tranchant d’au minimum 40 mm. Afin de chasser le grand gibier, il est possible de se servir uniquement de flèches dotées de lames.

Où acheter ?

Une multitude d’enseignes proposent des arcs à poulies pour novices ou des modèles pour les tireurs plus expérimentés. Avant de vous rendre dans les rayons des commerces spécialisés, pensez à aller faire un tour sur le web pour acheter votre arc haut de gamme, neuf ou d’occasion. Une des marques les plus connues dans le milieu se nomme Hoyt. Il en existe évidemment d’autres. À vous de faire votre choix ! Sachez qu’il existe des modèles pour droitiers, gauchers ainsi que des modèles destinés aux ambidextres.