Le skate cruiser, petit frère parfois méconnu et dérivé du skateboard, très populaire à l’époque, est revenu en force depuis quelques années. Quelle est la différence avec les autres skateboards et quels sont les avantages à l’utiliser ? C’est ce que nous allons voir rapidement dans cet article !

Les origines du skate cruiser

Le skate cruiser tire son nom du cruising, qui signifie « promenade » en anglais. Les autres appellations du skate cruiser :

  • Cruiserboard ;
  • Miniboard ;

Il est dérivé du longboard (lui-même dérivé du skateboard classique) et a été créé dans les années 70. Il a fait son come-back il y a quelque temps, de manière parallèle au développement de la tendance vintage. Mais plus qu’un simple retour de mode, le skate cruiser a de réels avantages à être utilisé à notre époque. Remontez aux origines du skateboard sur ce site.

Rider

Un peu de technique…

Avant de comprendre ce qui différencie le skate cruiser des autres skateboards, il convient de nommer les parties importantes qui le constituent. Ce sont des termes techniques qui reviendront très souvent si vous mettez un pied dans le milieu du skate. C’est donc un avantage de les connaitre, notamment pour faire son choix de skate cruiser. Les termes existent en français, mais seront aussi et surtout utilisés en anglais, car ce sport est originaire des États-Unis.

Les principales parties

  • Le nose (le nez), qui est la partie avant du skate ;
  • La wheelbase, qui est la partie intermédiaire ;
  • Le tail (queue), qui est la partie arrière ;
  • Le deck, qui est l’addition du nose, wheelbase et tail ;
  • Les trucks, qui sont l’ensemble des pièces faisant la liaison entre le skate et les roues ;
  • Les roues ;
  • Le grip (partie adhésive du deck, antidérapante).

Les différents skates

Il y a énormément d’utilisations et de types de skate, mais on peut en distinguer 3 principales :

  • Le skateboard (ou skateboard classique) ;
  • Le longboard (ou longskate) ;
  • Le skate cruiser.

Clairement de nos jours, le skate le plus répandu est le skateboard classique. On peut faire du skateboard dans la rue (street) en utilisant les éléments urbains : escalier, rampe (boardslide) ou encore bordure. Il existe aussi des espaces spécialement dédiés et aménagés qu’on appelle skatepark. Ici les skaters font des figures acrobatiques (tricks). Ils ont le tail souvent relevé, et parfois le nose également.

Ensuite vient le longboard, qui est, comme son nom l’indique, une version plus longue du skateboard, principalement utilisé sur une route en descente (carving). Il permet de circuler à des vitesses bien plus élevées et offre une plus grande stabilité. N’étant pas vraiment fait pour les tricks, la majorité des longboards ont le nose et le tail plats.

Enfin, si vous êtes un urbain, le skate cruiser, dont le deck est bien plus petit et spécialement fait pour les déplacements courts et la promenade (cruising) est fait pour vous. Il a été créé à l’origine pour faire des virages plus serrés que le longboard en descente, grâce à une meilleure maniabilité ; ce qui le rend d’ailleurs très pratique pour slalomer. Peu encombrant, il est aujourd’hui incontournable en ville quand on a peu de place pour manœuvrer. On peut l’emporter partout et même le porter dans le dos avec un sac à bandoulière. Découvrez d’autres sports d’extérieur ici.

Skatepark

Comment choisir son skate cruiser ?

Il y a plusieurs matières pour le deck des cruisers :

  • Le bois, généralement plus solide et rigide, il est donc plus adapté aux utilisations en tricks qui vont plus agresser la matière. Le bois craint cependant l’eau.
  • Le plastique est plus souple et certains pensent que ça le rend plus confortable en carving. Peut être utilisé par tous les temps.

Il y a différentes tailles de cruiser, mais plus le cruiser sera grand plus il sera facile d’effectuer des figures avec.

Où se le procurer ?

Il existe de nombreuses boutiques qui proposent des skates cruisers, mais certaines se distinguent comme Nomadeshop qui propose à Paris un grand choix de cruisers de qualité.

En plus d’y obtenir des conseils de professionnels, vous pourrez également tester le matériel. Pour ceux qui n’ont pas la possibilité de se rendre à Paris, vous pouvez simplement commander en ligne votre skate cruiser.