Parmi tous les nouveaux sports qui voient le jour ces dernières années, il y a le swimcross. Et qu’on se le dise, c’est très amusant tout en fatigant le corps. Et donc en le musclant. Comme son nom le laisse entendre, on se retrouve dans une piscine pour un rendez-vous avec une séance de sport complète et intensive.  En bref, c’est un mélange d’aquagym avec du crossfit. Sauf qu’ici, il y a bel et bien une partie qui se fait hors de l’eau, contrairement à l’aquagym.

Le swimcross, 3 étapes durant l’entraînement

Le swimcross, c’est une discipline qui se fait à la fois dans l’eau et hors de l’eau….

  • Hors de l’eau : tous les exercices du crossfit ne sont pas transposables dans l’eau. Du coup, tout ce qui est un porté de poids se fait en dehors de l’eau. Ce sont les exercices avec les ballons lestés, les kettlebells, etc. Il faut les porter, les soulever, les transporter dans des escaliers. Cela permet de faire travailler la musculature du corps sans avaloir « l’aide » de l’eau qui rend toujours les choses plus faciles dans ce cas précis.
piscine-swimcross
Lieu de la séance, la piscine doit posséder les infrastructures suffisantes pour accueillir tout le matériel et les activités.
  • Sur l’eau : comme dans l’aquagym, on utilise des appareils flottants ou gonflables pour travailler l’équilibre. Cela peut aussi être une plage de surf, par exemple. L’eau bouge, et l’équilibre est donc plus difficile à trouver. A fortiori, si on est 15 ou 20 dans la piscine. Pour rendre les choses encore plus difficiles, vous pouvez vous imposer (ou le coach) de transporter les kettlebells sur les tapis flottants. En fonction des piscines, on peut aussi avoir des montées de cordes ou de filets, ce qui n’est jamais évident une fois tout le matériel mouillé.
  • Dans l’eau : enfin vient la partie qui vous fera penser le plus à l’aquagym. C’est le moment de la respiration, car c’est une donnée importante. Et quand on dit dans l’eau, c’est littéralement sous l’eau, car vous devrez tirer des poids au fond du bassin. Evidemment, la difficulté de l’épreuve est liée à l’endurance de chacun et on ne demande pas aux débutants la même chose qu’aux autres.

Où faire du swimcross ?

La pratique étant relativement nouvelle, il est difficile de trouver des piscine étant à la fois adaptée à e type de sport, qui dispose du matériel nécessaire et qui en plus de cela on des créneaux horaires disponibles.

Actuellement en France, le groupe Récréa dispose de 60 centres aquatiques et d’aquagym en France qui peuvent accueillir ce genre d’activités. Mais l’installation de tout l’équipement est généralement un frein au développement de l’activité en dehors de ce réseau.

Comment se déroule un entraînement de swimcross ?

L’étape incontournable du swimcross, c’est la partie briefing / débriefing qui a lieu en début et fin de séance. Durant ces quelques minutes, le coach présente les exercices qui seront réalisés durant la séance de 60 minutes. Il accueille les participants et forme des équipes. En fin de séance, le coach donne à chaque participant des conseils pour s’améliorer la prochaine fois. C’est aussi le moment où on s’étire pour ne pas avoir mal aux muscles le lendemain.

Entre les deux briefings, il y a un échauffement, quelques astuces qui sont données pour apprendre les techniques nécessaires à la réalisation es exercices et l’entraînement en question.

Il y a toujours un esprit de compétition, car les équipes rivalisent les unes entre les autres pour terminer lors de la course finale qui met en forme l’ensemble des exercices réalisés durant la séance.

Enfin, le swimcross est une activité en pleine expansion qui fait de nombreux nouveaux adeptes, car il travaille sur plusieurs facette simultanément : endurance, respiration, condition physique.