Plusieurs pays situés à l’Ouest de l’Afrique se font entendre à l’international. Vous vous demandez les réels événements qui bousculent cette partie du continent ? Voici un article, il vous édifiera sur les faits marquants quelques pays africains.

La Côte-d’Ivoire : une réconciliation souhaitée par le peuple

L’unité et la solidarité sont des vertus importantes de l’Afrique. La population ivoirienne comme vous le savez a connu une instabilité politique notoire. Le bilan des désastres fut quasiment lourd telle la condamnation par la Cour Pénale Internationale de l’ancien Président Laurent GBAGBO, devenu exilé politique. Cette actualité de l’Afrique de l’Ouest ne laisse aucun pays ami indifférent.

Malgré les rigoureuses réformes instaurées par l’actuel Président hissant, la Côte-d’Ivoire a un taux de croissance estimé à 6,5 en 2021. La libération du Président GBAGBO est pour le peuple un impératif non négociable. Ce souhait fut exaucé en 2019. 2 ans plus tard, c’est-à-dire en 2021, l’ex-président retournait au bercail.

Le 27 juillet dernier au Palais de la résidence, la réconciliation OUATTARA-GBAGBO tant attendue de la population ivoirienne a vu le jour.

La Guinée Conakry : vers une réforme politique de développement

Ce pays d’Afrique francophone a toujours rêvé d’un épanouissement socio-économique, cela grâce à ses ressources naturelles. Cependant, cette ambition traine à marquer le pas. Alors, la jeunesse armée de ce territoire décide de faire face à son destin. Vous le savez sans doute, la Guinée Conakry suite à l’intention du troisième mandat manifeste de Alpha Condé, subit un coup d’État. L’homme fort actuel du pays est le colonel Mamady DOUMBOUYA officiellement Président de la République le 1er octobre 2021.

Il s’engage à l’essor de sa patrie, en mettant en place maintes institutions et organes. Ils auront le pouvoir d’interpeller toutes les infractions financières commises sous l’ancien Président. Une stratégie qui consiste à fouiller les avoirs des anciennes autorités et en cas de détournement, le plus perçu soit rendu.

Comme vous pouvez vous en douter, dans cette visée, l’actuel Président a créé le Comité National de Redressement et Développement. C’est par ce biais qu’il fonde la Cour de Répression des Infractions Economiques et Financières, en acronyme CRIEF. Elle aura pour mission de sanctionner, sans demi-mesure, les délinquances financières et le détournement des deniers publics.

Le Mali : un pays à une douloureuse épreuve de métamorphose radicale

Le Mali traverse une véritable situation suite à la prorogation de cinq ans, de la date des élections. Au dernier sommet tenu le dimanche 9 janvier 2022, des institutions régionales, notamment la CEDEAO et une autre institution faîtière de la gestion du Franc CFA UEMOA font peser sur ce pays de lourdes sanctions visant son asphyxie économique.

Toutes seraient soupçonnées d’être à la merci de la France pour pérenniser la France-Afrique, une politique africaine d’asservissement du continent noir. À ce pays du Sahel, sous l’emprise des actes terroristes jihadistes, la fermeture de ses frontières terrestres et aériennes le reliant aux autres pays de la CEDEAO a été décidée.

Le gel de ses avoirs et la suspension des transactions commerciales le plongent dans une situation à tendance chaotique. Prenant acte des sanctions, une feuille de route pour la riposte a été élaborée et remise à la junte militaire le 14 janvier 2022. Vous pouvez en être sûr, la France, l’Union Européenne et la CEDEAO parlent d’une même voie, mais leurs aspirations n’eurent grand effet à l’ONU, grâce à la Chine et la Russie.

En somme, retenez que certains pays de l’Afrique de l’Ouest sont en pleine reconfiguration. La Côte- d’Ivoire, la Guinée Conakry et le Mali, pour ne citer que ceux-là, traversent de diverses manières, un temps convulsif qui marquera certainement l’histoire de ces peuples.