Actualités

Le sprint final démarre ce vendredi soir face à Aix-Maurienne !

Publié le

Plus de calcul à effectuer pour les nantais qui devront fournir un match complet pour maintenir l’espoir de se voir inviter à disputer les Playoffs, une semaine après avoir clôturé à Boulogne/Mer. Deux fois quarante minutes à résister à des équipes qui joueront toutes deux leur survie dans la division, ce ne sera pas une partie de plaisir.

Si Bourg-en-Bresse logique favori du début de saison, vient officiellement de retrouver une place en Pro A pour 2017/2018, félicitations à l’équipe de Savo VUCEVIC, les 17 autres pensionnaires de Pro B vont devoir cravacher jusqu’au bout pour des fortunes diverses ! Lille et Charleville-Mézières tenteront de ravir la place de dauphin à Fos/Mer qui n’aura décroché que lors de la 32ème journée. Le duel du 13 Mai à Bourg comptera donc pour du beurre…

A l’opposé du tableau de tête, ce sera une lutte sans merci entre six équipes : Boulogne, St-Chamond, Aix-Maurienne (12V/20D) et St-Quentin, Roanne, Vichy-Clermont (13V/19D) qui lutteront pour arracher un maintien dans le money-time de la saison régulière.

Et puis, il y a les autres…Ceux qui n’ont pas  envie que la saison se termine si vite, qui ont encore envie de prouver des choses et qui se verraient bien disputer une belle finale les 11,14 et si besoin le 17 Juin. Jouer les Playoffs ! Voilà un objectif très souvent annoncé par les staffs et dirigeants lors des préparatifs de début de saison. Mais il n’y aura pas de place pour tout le monde, cela est une certitude ! Bourg ne participant pas à cette compétition bonus, seules les places de 2 à 8 offriront le sésame…Sauf si Roanne (Vainqueur de la Leaders Cup et qualifié d’office) devait ne pas se maintenir dans la division, l’équipe classée 9ème affronterait le 2ème !

Et l’Hermine dans tout cela ? Et bien notre équipe à ses cartes en main, peut et doit maitriser son destin en cas de double victoire lors des deux dernières confrontations. Actuellement positionné à la 8ème place avec (16V/16D), il ne faut surtout pas se retourner comme on le dit si bien dans les « finish » de courses cyclistes ! Car derrière nous, le souffle chaud du Havre, d’Evreux, et de Rouen (16V/16D) sera bien présent jusqu’au bout de la compétition.  L’équation est donc simple ! Gagner les deux derniers rendez-vous et nous partagerons avec notre équipe le plaisir de vivre une fin de saison passionnante. Les joueurs de Franck Collineau, Jean-Baptiste Lecrosnier et Alexandre Taunais ont travaillé dur toute la saison pour atteindre cet objectif qu’ils ont en point mire. Alors, même si quelques petits accrocs sont parfois venus perturber le tableau de marche, participer à cette dernière phase, ne serait qu’une juste récompense pour le groupe. Mais pour cela, il faut GAGNER, et encore GAGNER !

Et Aix Maurienne ? Battus mardi soir à domicile par Blois les savoyards coachés par le duo Hervé Couvé et Ludovic Guibert depuis le départ de Sébastien Bozon (le 27/04/2017) arrivent sur les bords de Loire avec le couteau entre les dents. Actuellement à la 16ème place ils ont eux aussi leur destin entre leurs mains…Un succès demain soir, et un autre le 19/05 à domicile face à …Charleville/Mézières et la saison sera sauvée. Le quartet Moses Sonko, Romain Dardaine, Aurélien Rigaux (Poste 1- 4ème passeur de la division avec 5.87 Passes en 30 matchs) et Karim Atamna (Poste 2- 48,25% à 3Pts avec 69/143 en 29 matchs) seront les valeurs sures de cette équipe. La paire américaine André Williamson et Rice Rayvonte ne devra pas être négligée car ces garçons sont capables de prendre feu à tout moment et de faire exploser toute défense sur deux ou trois actions de génie. Attention à la toute nouvelle recrue arrivée dans les Alpes début mai…La venue du Serbe Pedja Stamenkovic (Poste 2- 29 ans -1M90) ressemble fort à un coup de poker tenté par le nouveau staff pour booster le groupe dans la mission maintien.  Cette équipe ne lâchera rien c’est certain !

Pour l’anecdote, rappelons tout de même que le lauréat de cette compétition accompagnera les burgiens dans l’élite du basket français à l’automne prochain. Alors dans un championnat ou tout le monde a été capable, ou presque, de battre tout le monde, l’édition 2016/2017 peut se terminer de la plus belle des façons.

T.C

Nantes Basket Hermine